C’était mieux avant?

Depuis la nuit de temps les hommes cherchent la réponse à cette question.  Comment pouvons-nous être heureux? Nous sommes toujours à la recherche du bonheur, de l’essence de la vie et de sa propre existence.

Les hommes jadis avec ses utiles ont commencé la quête de la satisfaction personnel, avec la plus grande chasse, meilleurs abris, organisation de la tribu et par la suite avec la sédentarisation, des ses villages.

L’âme humaine est ambitieuse et  présomptueuse.

Aujourd’hui on part tôt au travail en imaginant que plus tard dimage-c-etait-mieux-avantans vie on aura le bonheur de la retraite et de la richesse pour  ainsi voyager le monde, une chose impossible à ce moment puisque soit manque de l’argent soit du temps.

Par les temps qui courent la technologie nous dépassent fréquemment, le monde de la consommation s’accentue, ainsi toute les facilités qu’elle nous apporte, le temps extra qu’elle nous épargné est  toute de suite transformé en temps de travail ou de consommation à la recherche illimité du désir et de la satisfaction engendrant ainsi une anxiété et même une boulimie de consommation.

Les limites sont inexistant, la technologie sera au futur tellement avancé que nous pourrons vivre 50% voire 100% plus qu’actuellement. Cette idée peut être merveilleuse mais aussi le début de la fin de l’humanité car nous sommes toujours poussé à agir parce que tout a une fin, mais si cette fin n’existe plus l’homme sera dans l’obsolescence de sa propre nature. Enfin, avant c’était comme aujourd’hui une quête de la satisfaction sans fin.

Pour aller plus loin:

 

 

Image retiré  (http://gaia2050.blogs.nouvelobs.com)